Bonjour à tous,

Dans une Galaxie très très lointaine, la guerre fait rage entre les forces de la République galactique et la Confédération des Systèmes indépendants (CSI), dirigée par le sinistre Seigneur Sith, le Comte Dooku. Dans un système neutre politiquement, la lune Itoya est le siège d'un bras de fer impitoyable entre, d'une part, le Général Jedi Kenobi et d'autre part le vil Général séparatiste Griévous.

En effet, le célèbre Jedi Anakin Skywalker s'est posé sur cette lune, il y a peu, parti à la recherche de ce que l'on suppose être d'antiques artefacts d'une civilisation oubliée. Seule la trace de son vaisseau a pu être retrouvée, avec à l'intérieur son Astromech fétiche, R2-D2. Soucieux de retrouver son ancien Padawan et ami, Obiwan Kenobi est venu inspecter le vaisseau et interroger R2-D2 pour en savoir sur la destination de l'impétueux Skywalker.

Mais le Général Grievous ne l'entendit pas de cette oreille, et vint en personne pour mener un petit Host de ses redoutables droïdes de combat afin de s'emparer de l'Astromech dont la mémoire est pleine de données cruciales pour la République. En plus, il ferait coup double en éliminant ses deux ennemis jurés que sont Obiwan Kenobi et Anakin Skywalker.

Un premier affrontement eut donc lieu au beau milieu de la petite colonie de Cha’lonti, proches des ruines antiques où s’était posé le chasseur Jedi d’Anakin Skywalker. Les combats furent intenses et les pertes nombreuses dans chaque camp mais, finalement, les forces de soldats clones durent sonner la retraite et abandonner R2-D2 aux viles séparatistes.

Tout cela est relaté dans le compte rendu suivant :

 

[SWL] CR de Partie Clone Wars, Escarmouche

Messages : 418 Sujets : 29 Inscription : Aug 2016 Bonjour la compagnie, avec un pote on doit se livrer à une partie au format escarmouche demain, durant la Guerre des clones. Mon pote jouera séparatiste, je jouerai républicain.

https://www.warmania.com

 

 

Échange d’otages :

Mais l’Astromech favori du Jedi Skywalker s’avéra plein de ressources comme à l’accoutumée et coda immédiatement toute les données stratégiques qu’il avait en mémoire, ainsi que la position de son maître sur la lune Itoya. Et ainsi, il fut strictement impossible aux séparatistes d’en extraire la moindre information.

Le Général Grievous décida donc de tirer malgré tout partie de la situation en proposant à la République d’échanger le précieux Astromech contre un important dignitaire de la CSI, le némoïdien Ran Galor. N’ayant pas d’autre choix que d’accepter, la République dépêcha la charismatique Sénatrice Amidala elle même. Cette dernière avait insisté pour participer à cette mission, mue surtout par son inquiétude pour celui qu’elle avait épousé en secret, le Jedi Skywalker et qu’elle aimait plus que tout au monde.

Lors de l’échange d’otages, les deux parties allaient devoir mettre en sécurité leurs otages respectifs tout en essayant de ré-capturer l’otage adverse après l’échange. Bien sûr, ce n’était pas à cela que pensait initialement la Sénatrice, fidèle à ses principes d’honnêteté. Mais la fourberie et l’absence de scrupules du sinistre Général Grievous allait mener les troupes républicaine à leur perte, ainsi qu’à celle de R2-D2.

Car Grievious était bien décidé à réussir à craquer les codes de R2-D2, mais il avait besoin de temps pour qu’une équipe d’interrogateurs droïdes chevronnés le rejoigne sur Itoya. Le seul but de la manœuvre, à savoir l’échange d’otage, était d’optimiser ce temps en récupérant en plus un important personnage séparatiste. Encore une il prouvait qu’il était à la fois vil et calculateur, mais aussi d’une fourberie sans limite.

 

Configuration de départ :

 

Le début des combats commence juste après avoir procédé à l’échange et vous pouvez voir sur cette photo satellite les forces en présence :

 

Les deux unités viennent juste de procéder à l’échange :

 

R2-D2 est sous bonne garde :

 

Tandis que le fameux Capitaine clone Rex dirige les opérations aux côtés de la Sénatrice Amidala, en couvrant le repli de ses hommes :

 

Quant à elle, l’intrépide et vaillante Padme Amidala cherche à s’introduire secrètement derrière les lignes ennemis pour y voler des informations, concernant l’étendue de leurs opérations sur Itoya et en apprendre plus sur la position de son bien-aimé :

 

Du côté séparatiste, de redoutables droïdes de combat de type B2 encadrent le dignitaire némoidien Ran Galor :

 

Alors que pendant ce temps, le sombre Général Grievous prépare une petite surprise à ses adversaires :

 

 

Tour 1 :

 

Dans chaque camp on donne des ordres, et les séparatistes révèle alors toute la malice de leur plan. En effet, ne voulant pas céder R2-D2, ils ont engagé un des plus dangereux chasseur de primes de la Galaxie, le tristement célèbre Cad Bane, pour le récupérer :

 

Ce dernier garde sa position secrète mais il a aussi placé une bombe près de la zone de repli républicaine pour ralentir leur retrait :

 

Les pertes du premier tours sont légères, avec déjà un petit avantage pour les séparatistes, bien supérieurs en nombre, car la valeur guerrière d’un clone est bien supérieure à celle d’un de ces tas de ferraille que sont les droïdes B1, comme aiment à les surnommer les soldats clones.

 

 

Tour 2 :

 

Voici donc la situation en début de tour :

 

 Padme se retrouve donc sous la menace imminente du Général Grievous et d’une unité de droïdes de combat B1.

Et alors que les républicains pensaient déjà avoir mis le droïde Astromech en sécurité, le terrible Cad Bane a déjà révélé sa position juste à côté d’eux pour commencer à décimer une escouade clone chargé de protéger la retraite de R2-D2, grâce à la puissance de feu considérable de ses deux pisto-blasters optimisés…

 

Les ordres sont alors donnés et c’est encore au tour aux agents Padme Amidala et Cad Bane de s’illustrer par leur sens du commandements :

Devant la menace trop pressante du terrible tueur de Jedis Grievous et de l’escouade de droïdes B1 juste à côté d’elle, Padme renonce à contrecœur à son plan d’infiltration derrière les lignes adverses et, malgré son immense courage, elle doit se replier pour se mettre en sécurité près des lignes républicaines.

En effet, elle a conscience que sa capture en tant qu’importante Sénatrice ne ferait que renforcer la capacité des impitoyables séparatistes à influer diplomatiquement sur le conflit :

 

Les vaillants soldats clones tentent de faire front mais ne sont pas de taille à faire face à la redoutable dextérité du chasseur de primes Cad Bane, qui les massacre sans pitié :

 

Les pertes sont alors très lourdes du côté de la république, le Capitaine Rex étant même mis hors d’état de se battre, tandis que les droïdes de combat B1 servent de chair à canon face à la respectable puissance de feu des clones :

 

 

Tour 3 :

 

La situation est clairement en faveur des séparatistes, avec Grievous et Cad Bane en plein milieu des lignes républicaines, et face à la menace des sabres laser du Général séparatiste et des servo-bras de mêlée du chasseur de primes, Padme et les quelques clones restant se retrouvent en grand danger ! Il leur reste toutefois un espoir car R2-D2 est encore bien protégé par une escouade complète de courageux soldats clones.

 

 Lors de la phase d’ordre, étant la seule habilitée à commander du côté républicain, c’est encore Padme qui décide de procéder à des négociations musclées avec l’adversaire, tandis que le Général Grievous reprend les affaires en main en déclenchant sa fureur sur les troupes républicaines à proximité!

 

Le carnage est sans pareil et Grievous s’approche de sa cible prioritaire :

 

Padme, quant à elle, survit à la colère du triste sir, mais, malgré quelques coups de blaster au but, elle préssent que la bataille est perdue, à cause de la fourberie de ses ennemis, qui n’ont pas su procéder à un échange d’otages honnête :

 

Et après le massacre mené de pair par Grievous et Cad Bane, l’otage républicain R2-D2 se retrouve seul entre les deux puissants combattants, sur le point de le ré-capturer :

 

 Et malgré la bravoure et la ténacité des soldats clones, ceux ci ont été proprement exterminés, tandis que les pertes séparatistes se limitent à quelques tas de ferraille sans valeur :

 

 

Tour 4 :

 

Padme se retrouve alors seule face à l’ensemble des forces séparatistes et, désespérée, elle n’a plus d’autre choix que d’envisager de fuir :

 

 Elle cherche alors à prendre l’initiative lors de la phase d’ordre (et trichant un peu sans s’en rendre compte), elle arrive à l’avoir, afin de s’enfuir à temps :

 

Padme sort enfin du champ de bataille pour se mettre en sécurité, loin de toute menace séparatiste.

 

Elle se faufile alors à travers la mangrove d’Itoya pour rejoindre les forces du Général Kenobi et retourner à ses devoirs sénatoriaux :

 

Il s’ensuivit alors une bataille à l’échelle de SW-Armada où le croiseur de classe Acclamator, grâce auquel la Sénatrice réussit à forcer un blocus séparatiste autour de la lune Itoya, pour rejoindre Coruscant, planète capitale de la République où siège le Sénat galactique.

 

A très bientôt, pour de nouvelles aventures sur la lune Itoya, avec Anakin Skywalker en Guest Star!